Galaxy S3 : une première version d’Android 5.0 Lollipop

Depuis le temps qu’Android 5.0 Lollipop est attendu, une première version pour Galaxy S3 est d’ores et déjà disponible, mais pas encore 100% opérationnelle.

Devant sortir au tout début du mois, ce n’est que le 12 novembre qu’Android 5.0 Lollipop sera enfin disponible dans sa version finale, bien évidemment à l’intention des Nexus en primeur. Pour les appareils des autres marques, il faudra attendre le bon vouloir des fabricants.

Cette situation n’empêche pas certaines versions de déjà circuler, des versions préliminaires AOSP dans le cadre de l’Android Open Source Project. C’est ainsi que des versions pour le Galaxy S3 et le Galaxy S3 Mini sont d’ores et déjà disponibles. Mais attention, il ne s’agit pas de versions finales, mais de versions préliminaires sur lesquels l’audio et l’appareil photo ne fonctionnent pour le moment pas encore.
De fait, ces versions préliminaires n’ont que peu d’utilité vu le nombre de limitations qu’elles contiennent. Pourtant, pour ceux qui sont pressés de découvrir à quoi ressemble Android 5.0 Lollipop, cette solution peut leur donner cette opportunité.

Détail d’importance, l’installation de ces versions AOSP est réservée aux utilisateurs possédant des compétences en root et flash de ROM, ce qui n’est pas à la portée de tout le monde. Il est par ailleurs à noter que cette manipulation peut être néfaste pour le bon fonctionnement de l’appareil. Dès lors, la patience semble pour le moment être la meilleure solution.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDarkhotel : un malware qui se propage par les réseaux Wi-Fi des hôtels
Article suivantMicrosoft : le framework .NET passe en open source

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here