Galaxy S5 Prime : Samsung prépare une version plus musclée de son smartphone

Samsung a pris l’habitude de décliner son smartphone de référence en plusieurs versions. La firme coréenne serait en train de préparer le Galaxy S5 Prime, une version plus musclée du Galaxy S5.

Alors que Samsung a convié les médias pour un événement le 12 juin prochain, tout laisse à penser que ce rendez-vous sera focalisé sur les tablettes. Malgré cela, certains imaginent qu’une parenthèse sur les déclinaisons du Galaxy S5, notamment sur le Galaxy S5 Prime.

En effet, les premières photos de ce Galaxy S5 Prime commencent à circuler, preuve que ce modèle est prêt pour sa commercialisation.

C’est ainsi que l’on découvre que ce Galaxy S5 Prime est en fait une version plus musclée du Galaxy S5 en embarquant un écran qui semble plus grand, il serait de 5,2 pouces contre 5,1 pouces pour la version originale. Pour un châssis identique, ce sont ses bordures qui deviennent plus étroites.

Alors que le Galaxy S5 Prime arborera un cadre en métal plus élégant que le plastique habituel, les rumeurs évoquent également que l’écran disposerait d’une résolution Quad HD de 2560 x 1440 pixels.

Les clichés révèlent également que le haut-parleur passe de l’arrière a bas de l’appareil, alors que d’autres bruits de couloir parlent de la présence d’un processeur SnapDragon 805 et de 3 Go de RAM.

S’il ne semble falloir plus qu’attendre la présentation officielle de ce Galaxy S5 Prime, on ne peut pas s’empêcher que la présentation de cette déclinaison plus musclée du Galaxy S5 vise aussi à mettre la pression du Apple et son futur iPhone 6.

Samsung Galaxy S5 Prime : les premières photos du premier smartphone Quad HD de Samsung
Samsung Galaxy S5 Prime : les premières photos du premier smartphone Quad HD de Samsung

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRetour sur Terre réussi pour la capsule Dragon
Article suivantConsoles next-gen : la Xbox One et la PS4 se mettent à jour

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here