Galaxy S5 : Samsung n'aime pas les critiques « injustifiées »

Pour avoir soi-disant publié un article critiquant de façon injustifiée son Galaxy S5, Samsung a saisi la justice pour demander réparation.

Selon le site sud-coréen Media Today, Samsung a déposé une plainte contre le journal Electronic Times. Le géant de l’électronique aurait décidé de saisir la justice suite à la publication d’un article trop critique à l’encontre du tout nouveau Galaxy S5. En l’occurrence, ce serait l’objectif photo qui était au centre de la critique en question.

Si le journal s’appuie sur des faits pour justifier le contenu de son article, Samsung dénonce que les formations données sont fausses et réclame, pour cette raison, 300 millions de wons, soit environ 208 000 euros de dommages et intérêts.

Sans hypothéquer le verdit de la justice sud-coréenne, on retiendra surtout le fait que Samsung tente d’« étouffer » la liberté de la presse, ce qui pourrait signifier que cette action puisse s’avérer totalement contre-productif pour l’image de la marque, mais aussi pour la réputation du Galaxy S5 en lui-même.

Il faut par ailleurs préciser que les relations entre Samsung et les médias coréens sont déjà pour le moins ambigües avec plusieurs scandales évoquant des pressions de groupe électronique, et cette nouvelle affaire ne pourrait que rajouter de l’huile sur le feu.

Galaxy S5 : critiqué par un journal, Samsung exige réparation
Galaxy S5 : critiqué par un journal, Samsung exige réparation

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle Glass : attaques contre les porteurs de lunettes connectées
Article suivantWindows 8 : des menus déroulants pour les prochaines tuiles

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here