Galaxy S5 : sans chamboulement, mais avec des nouveautés inédites

Samsung vient de présenter son nouveau Galaxy S5, un smartphone sans grand chamboulement par rapport à son prédécesseur, mais avec plusieurs nouveautés intéressantes et inédites.

Maintenant que Samsung a officiellement présenté son nouveau Galaxy S5, on peut laisser de côté les rumeurs et se concentrer sur ce que propose le nouveau fer de lance de la marque sud-coréenne. Sans grand chamboulement, le Galaxy S5 poursuit sur la lignée de son prédécesseur en embarquant plusieurs nouvelles fonctionnalités inédites.

Pour commencer, un capteur situé au dos de l’appareil associé à l’application dédiée S Health permet de mesurer l’activité cardiaque, une technologie inédite qui intéressera surtout les sportifs.

Sans surprise, le Galaxy S5 embarque aussi un capteur d’empreintes digitales capable de déverrouiller l’appareil ou de valider une transaction.

En adoptant la norme IP 67, le Galaxy S5 devient résistant à l’eau et à la poussière. Ce n’est pas véritablement inédit, mais c’est tout de même la première fois que le fleuron de la marque adopte de l’étanchéité.

Si le capteur photo monte désormais à 16 mégapixels, les véritables innovations se situent au niveau de l’autofocus capable de se déclencher en 0,3 seconde et de la fonctionnalité High Dynamic Range (HDR) qui permet d’optimiser la lumière d’un plan. À cela, il faut ajouter que la caméra peut filmer en Ultra HD.

Proposé en noir, blanc, bleu et or à un prix non encore communiqué, le Galaxy S5 s’inscrit donc dans la parfaite continuité du Galaxy S4.

Le nouveau téléphone Samsung Galaxy S5 et ses nouvelles fonctionnalités
Le nouveau téléphone Samsung Galaxy S5 et ses nouvelles fonctionnalités

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFaille SSL : Apple promet un correctif pour les Mac
Article suivant[Vidéo] Impact d’un astéroïde sur la Lune

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here