Galaxy S6 : rendez-vous le 1er mars

C’est en ouverture du Mobile World Congress de Barcelone, le 1er mars prochain, que Samsung nous donne rendez-vous, certainement pour découvrir le nouveau Galaxy S6.

Depuis le temps que l’on parle du Galaxy S6, on sait désormais qu’il devrait être officiellement présenté le 1er mars prochain, en ouverture du Mobile World Congress de Barcelone. Les invitations sont d’ores et déjà lancées aux médias du monde entier.

Cet événement devrait donc être l’occasion de découvrir le tant attendu Galaxy S6, un nouveau smartphone qui aurait été entièrement repensé dans le but de relancer les ventes de Samsung qui ont été en berne en 2014. Mais pas seulement.

En effet, selon les rumeurs, Samsung pourrait profiter de cet événement pour dévoiler deux « one more thing » supplémentaires. Il pourrait tout d’abord s’agir d’un Galaxy S Edge, une déclinaison du Galaxy S6 équipée du très futuriste écran latéral réalisé par un écran recourbé sur l’un des côtés.

Le Galaxy S6 Active pourrait également être de la partie, une déclinaison « tout-terrain » du terminal de base qui devrait être résistant à l’eau et à la poussière.

Selon ce que les rumeurs disent, Samsung pourrait aussi profiter de cet événement barcelonais pour dévoiler sa propre solution de paiement nomade, ce qui serait sa réponse à l’Apple Pay. À ce sujet, il faut rappeler qu’il y a tout juste deux ans, justement à Barcelone, Samsung avait annoncé un partenariat avec Visa Europe au sujet du développement d’une solution de paiement sans contact NFC sur ses terminaux connectés, avant de faire la même annonce quelques mois plus tard, mais avec MasterCard.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWikipédia : un Américain a déjà corrigé 47 000 fois la même faute de grammaire
Article suivantTéléphonie : la France plébiscite les forfaits sans engagement

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here