Galaxy S6 : retour à des jours meilleurs pour Samsung ?

Après que ses ventes se soient effondrées en 2014, Samsung compte beaucoup sur son Galaxy S6 pour redresser le cap. Est-ce que le pari va réussir ?

Face à la concurrence chinoise et au succès de l’iPhone 6, Samsung a beaucoup souffert en 2014. Son espoir est que la Galaxy S6 fasse que ses ventes reviennent à des jours meilleurs.

Les attentes de la marque sud-coréennes sont donc très grandes alors que le Galaxy S6 est attendu en boutique ce vendredi aux États-Unis, en France ou encore au Canada. C’est dans une vingtaine de pays que le nouveau smartphone de Samsung va sortir simultanément.

Pour séduire, le Galaxy S6 compte sur son design « normal », mais aussi sur l’écran incurvé du modèle Galaxy S6 Edge pour séduire la clientèle.
Les premiers retours semblent très prometteurs selon Samsung : « Sur la base des retours du marché et des consommateurs […] nous pensons que le S6 enregistrera des ventes record pour un Galaxy », s’est avancé Lee Sang-Chul, le numéro deux de la division mobile lors d’une conférence de presse.

Alors que le S5 avait été jugé indigne de sa catégorie, le S6 allie performance, élégance et qualité en adoptant un boitier en métal et verre trempé.

« Nous avons le meilleur design, le processeur le plus rapide, la caméra la plus performante, en résumé le smartphone le plus impressionnant du marché », a plaidé le mois dernier J.K. Shin, le patron de la division mobile de Samsung lors de la présentation du S6.

Preuve du succès des préventes, ou couac de production, J.K. Shin a laissé entendre que le Galaxy S6 Edge pourrait subir de longs délais de livraison : « Il pourrait y avoir des problèmes d’approvisionnement, mais nous faisons notre possible ».

La réponse au pari lancé par Samsung arrivera donc à partir de vendredi.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUn enfant de 5 ans découvre en jouant un dinosaure vieux de 100 millions d’années
Article suivantLes coureurs de longue distance sont de meilleurs reproducteurs

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here