Galaxy S6 : Samsung aurait allégé son interface

Les nouveautés du futur Galaxy S6 ne seront pas uniquement techniques et conceptuelles, mais aussi au niveau de l’interface.

Avec son futur Galaxy S6, Samsung a décidé de marquer une rupture avec le passé, de concevoir un smartphone sur de nouvelles bases. On sait par exemple que ces matériaux seront plus nobles, que ses performances vont évoluer. Mais plus que tous les aspects techniques et conceptuels, le fabricant sud-coréen a également voulu améliorer le confort de l’utilisateur.

Pour ce faire, le prochain smartphone de Samsung devrait profiter d’une interface grandement allégée. Selon SamMobile, sa surcouche logicielle maison a été passablement allégée. Concrètement, cela signifie que de nombreuses applis habituellement préinstallées ne seront plus présentes sur le Galaxy S6.

Selon SamMobile, il ne devrait en fait subsister plus que deux applications : S-Voice et S-Health.

Si les autres applications ne devraient pas être préinstallées, cela ne signifie pas pour autant qu’elles vont disparaitre. Elles devraient simplement être téléchargeables à partir du dossier Galaxy Apps.

Cette approche de Samsung est en fait une réponse aux standards conseillés par Google pour Android 5.0 Lollipop. De fait, il est également fort possible que le design visuel de la surcouche TouchWiz ne soit pas seulement allégée, mais aussi très proche de l’interface Android pure.

Il est à noter que le Galaxy S6 devrait également proposer les applis One Drive, One Note et Skype de Microsoft, Facebook et WhatsApp, ainsi que les applis classiques de Google.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPour l’acquisition de deux centres de données, Apple compte investir 1,9 milliard de dollars US
Article suivantDeux réacteurs d’avion fabriqués par impression 3D

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here