Gamescom 2015 : PlatinumGames dévoile « Scalebound », un jeu d’action-RPG

Le studio Platinum Games a profité de la Gamescom 2015 de Cologne pour y dévoiler « Scalebound », un nouveau jeu d’action-RPG fantasy.

C’est Hideki Kamiya en personne, le réalisateur de « Bayonetta » et « Devil May Cry », qui a fait le déplacement de Cologne pour dévoiler « Scalebound », le nouveau jeu de PlatinumGames. Encore en développement, c’est une démonstration du gameplay qui a été proposée au public.

« Scalebound » place le joueur dans la peau de Drew, un dragonnier qui évolue dans le monde de Draconis. Il se promène avec Thuban, un gigantesque dragon qui le suit comme son ombre.

La séquence de gameplay, d’une quinzaine de minutes, présente la dynamique des combats dynamiques dans un monde ouvert où Drew et Thuban évoluent au gré des missions et des donjons à explorer. Bien qu’inséparables, il arrive que Drew doive avancer seul dans des endroits où le dragon ne peut pas pénétrer. Il s’agira alors de survivre sans l’aide de son précieux et imposant compagnon à écailles.

Caractéristique propre des productions de PlatinumGames, « Scalebound » a droit à des environnements grandioses, surtout des ennemis démesurés pour être à la taille de Thuban.

Au niveau RPG, PlatinumGames promet un système d’évolution pour le personnage et pour le dragon. Ce dernier sera entièrement personnalisable à l’aide d’un système de points de compétence, ainsi que par des gemmes récupérées lors des combats qui permettront d’équiper son dragon d’une armure, de changer de couleur, etc.

Un mode coopératif pouvant réunir jusqu’à 4 joueurs a également été évoqué, mais sans plus de précision.

« Scalebound » convainc déjà. Mais avant de donner un avis définitif sur le jeu, il faudra en savoir un peu plus au sujet de l’équilibre entre action et RPG.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGamescom 2015 : gros plan sur « Rise of the Tomb Raider », les nouvelles aventures de Lara Croft
Article suivantGamescom 2015 : premier aperçu de « Sébastien Loeb Rally Evo »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here