GEAK watch : la première smartwatch sous Android 4.1 !

Alors que de nombreuses rumeurs font état d’une iWatch conçue par Apple, le fabricant chinois GEAKS vient de dévoiler la première montre intelligente du marché.

La mobilité intelligente est l’avenir des grands groupes à l’instar des Google Glass, c’est pour cette raison que de nombreuses rumeurs parlent d’une montre intelligente du côté d’Apple. Pourtant, les jours, les semaines et les mois passent sans qui rien ne pointe à l’horizon.

Qu’à cela ne tienne, les fabricants plus modestes profitent certainement de ces rumeurs pour avoir des idées et concevoir des produits plus rapidement. C’est comme cela que le fabricant chinois GEAKS vient de dévoiler la première montre intelligente du marché.

La GEAKS watch se présente comme une montre, mais embarque toute une série de composants dignes de smartphones, à savoir un processeur Ingenic JZ4774 cadencé à 1 GHz, 512 MB de RAM, 4GB de stockage une batterie lithium polymère 500 mAh, de la connectivité Wi-Fi 802.11b/g/n, Bluetooth 4.0 et NFC, un module GPS, une radio FM et une prise pour le son, le tout fonctionnant sous Android 4.1.

La GEAKS watch est proposée à 330 dollars avec diverses applications comme la surveillance du pouls, des cycles de sommeil, de sa pression sanguine, ou encore de sa température, mais également une fonction podomètre. Cette montre sera disponible à la précommande à partir du 3 juillet prochain.

Une chose est donc désormais certaine, l’apanage de la créativité n’est plus réservé qu’aux seuls grands groupes.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentDécouvrez les nouvelles fonctionnalités de Photoshop CC en détails !
Article suivantSmartphone : Huawei lance l’Ascend P6 sur le marché du haut de gamme

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here