Gear A : Samsung en dit plus sur sa prochaine montre en publiant son SDK

En publiant le SDK de Tizen destiné aux futurs objets connectés Gear, Samsung nous donne des informations sur sa prochaine montre connectée.

C’est sur son site Internet dédié aux développeurs que Samsung vient de publier le SDK de Tizen destiné aux futurs objets connectés Gear. Ce SDK s’adresse bien évidemment à tous les futurs objets connectés de la marque coréenne, ce qui comprend aussi le projet Orbis, sa nouvelle montre connectée.

C’est pour cette raison que Sammobile est allé fouiller dans ce SDK de Tizen, pour en apprendre plus au sujet de la future montre connectée de Samsung, une smartwatch que certains appellent Gear A.

Alors qu’on savait que cette montre serait dotée d’un cadran rond, le SDK va un peu plus loin et permet d’en savoir un peu plus sur les caractéristiques de la montre, mais aussi de cette nouvelle version de Tizen.

Par exemple, le cadran de la Gear A sera doté d’un disque rotatif pour naviguer dans l’interface de Tizen, modifier le volume ou encore zoomer sur une photo. L’idée n’est pas sans rappeler la molette mécanique des premiers iPod. On ne sait d’ailleurs pas si le disque sera tactile ou mécanique.

L’écran rond de la montre sera de 1,18 pouce pour une définition de 360 × 360 pixels (305 ppp).

La smartwatch embarque une puce GPS, un accéléromètre, un gyroscope, un capteur cardiaque, un capteur de pression et un capteur magnétique, supporte les réseaux cellulaires 2G, tout comme le Bluetooth et le Wi-Fi.

Pour écouter de la musique ou passer des appels, il sera possible de relier un casque Bluetooth. Faudra-t-il un smartphone ou pas pour passer un appel, on ne le sait pas encore.

À l’image de ce que propose Android Wear, un smartphone sera capable d’envoyer des notifications directement à la montre.

Le SDK propose également des captures d’écran de l’interface. Cela permet de découvrir une interface qui semble particulièrement réussie.

Pour en savoir plus au sujet de cette Gear A, il faudra attendre l’IFA de Berlin, en septembre prochain.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa perte du cargo spatial russe bouleverse la rotation des astronautes de l’ISS
Article suivantLe bilan d’une année de « Droit à l’oubli »
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here