Gear S : Samsung officialise une montre autonome

Au lieu d’être, une extension d’un smartphone, la nouvelle montre connectée de Samsung, la Gear S, est une montre autonome avec sa propre SIM.

Alors que le salon IFA de Berlin doit ouvrir dans quelques jours, Samsung n’a pas pu patienter jusque-là pour officialiser sa nouvelle smartwatch. À la différence de ses modèles précédents, cette nouvelle montre connectée se différencie en étant autonome d’un smartphone. C’est pour cette raison que la Gear S, surnommée Gear Solo, embarque une carte SIM.

Techniquement parlant, la Gear S dispose d’un écran tactile incurvé AMOLED de 2 pouces d’une définition de 360 x 480 pixels, d’un mini clavier, d’un processeur dual-core cadencé à 1 GHZ, de 512 Mo de mémoire vive et de 4 Go d’espace de stockage. Grâce à sa batterie de 300 mAh garantissant une autonomie de deux jours, la Gear S peut donc afficher les notifications, les messages et les appels.

Il est à noter que la Gear S est également dotée de nombreux capteurs, tels qu’un cardiofréquencemètre, un capteur d’UV et un altimètre, mais aussi que le boitier est étanche (IP67), le tout fonctionnant sous Tizen.

Si Samsung n’a pas encore précisé le prix de commercialisation de la Gear S, on sait qu’elle sera lancée courant octobre.

gear-s-samsung-official-photo-1

gear-s-samsung-official-photo-2

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPad Pro : pourquoi Apple sortirait une tablette de 12,9 pouces ?
Article suivantLa Poste Mobile : de la musique illimitée pour séduire les 12-24 ans

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here