GeForce 980M et 970M : Nvidia lance du Maxwell pour ordinateurs portables

Une quinzaine de jours après avoir dévoilé de nouvelles GeForce GTX 980 et 970 pour les PC de bureau, Nvidia annonce des GeForce 980M et 970M dédiées aux ordinateurs portables. La nouveauté est que la technologie Maxwell est de la partie. NVIDIA annonce ses GeForce 980M et 970M : nos premiers tests

Absente de la GTX 880M, la technologie Maxwell arrive avec les GTX 980M et 970M, les déclinaisons pour ordinateurs portables des GeForce GTX 980 et 970, deux GPU dédiés aux PC de bureau.

Par rapport à la GTX 680M, les performances de la GTX 980M sont doublées, sans communiquer sur la consommation.

Dans sa présentation, Nvidia souligne le rapprochement entre les performances de ses solutions mobiles et celles dédiées aux PC de bureau vu que les performances de la GTX 980M arrivent à 75% de celles de la GTX 980. La différence s’explique par la disponibilité de 2 048 processeurs de flux cadencés à 1 126 MHz dans la GTX 980 alors qu’ils ne sont que 1 536 cœurs CUDA sur la 980M, cadencé 1 038 MHz de surcroit. La fréquence mémoire est également différente avec 1 750 MHz, pour la version bureau contre 1 250 MHz pour la version mobile. Scores du GTX 970M par rapport à celui du Gigabyte G1 Gaming GTX 970, dont les performances font référence (100%).

L’annonce de ces GeForce 980M et 970M est l’occasion de rappeler que Nvidia fait également de gros efforts sur Battery Boost, une partie logicielle qui vise à offrir une bonne expérience de jeu même si l’ordinateur est sur batterie. L’idée de cette application est de débrider le GPU, en accord avec les constructeurs, mais aussi d’optimiser le fonctionnement des composants de la machine afin de répondre à un besoin précis : celui de cibler le nombre de fps défini par l’utilisateur, sans consommation d’énergie inutile.

Pour finir, du point de vue de la disponibilité, la GTX 980M est disponible sur les Asus G751, MSI GT72, Clevo P150 alors que la GTX 970M prend place dans le MSI GS60, et en SLI dans le Gigabyte Aorus X7 Pro.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBadUSB : publication de codes pour exploiter la méga-faille de l’USB
Article suivantCloudera s’installe à Paris

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here