Giulia : Alfa Romeo cible le premium allemand

L’intention d’Alfa Romeo est de cibler le premium allemand. Pour y parvenir, la marque milanaise semble avoir retrouvé tout son lustre d’antan avec sa nouvelle Giulia.

Pour tous les aficionados de la marque Alfa Romeo, la marque milanaise a commencé à décliner en 1986, après son rachat par le groupe Fiat suite à de sérieuses difficultés financières. Dès ce moment, les modèles ont été condamnés à utiliser des pièces mécaniques de grande diffusion, ce qui a fait perdre leur âme aux belles italiennes.
Alfa-Romeo-Giulia-002
Les puristes qui considèrent que la 75 de 1985 est la dernière véritable Alfa Romeo devront certainement revoir leur jugement. Avec la nouvelle Giulia, la marque milanaise vient de faire un véritable volte-face. Derrière le patronyme de ce modèle emblématique de la marque, c’est véritablement une très belle familiale qui a été révélée, un modèle à même de venir rivaliser avec le premium allemand.

Alfa Romeo s’est donné les moyens de ses ambitions

Pour pouvoir venir taquiner la BMW Série 3 et les autres premiums allemands sur leur propre terrain, Alfa Romeo s’est donné les moyens de ses ambitions en renouant avec la propulsion. Le constructeur s’est aussi appuyé sur une toute nouvelle plate-forme baptisée Giorgio.
Alfa-Romeo-Giulia-003
Pour séduire une clientèle exigeante, la familiale italienne embarque des motorisations essence et diesel inédites, avec une palette de puissances comprises entre 136 et 510 ch. Les blocs sont épaulés par une boîte manuelle à 6 rapports ou automatique à 8 rapports, ainsi qu’une transmission intégrale pour les versions les plus puissantes.
Alfa-Romeo-Giulia-004
La Giulia fait surtout valoir un style typiquement italien et un comportement dynamique exaltant, comme une véritable Alfa Romeo. Sa direction très directe lui donne par exemple une maniabilité digne d’une berline à quatre roues directrices.

Hormis une remarquable efficacité routière, le confort n’a pas été laissé de côté. On note tout de même que les finitions intérieures sont encore perfectibles. Certains plastiques de la planche de bord ne sont malheureusement pas dignes du marché visé.

Plus en détail, l’Alfa Romeo Giulia mesure 4,64 m de long pour 1,86 m de large et 1,44 m de haut. Equipée d’un 4 cylindres turbodiesel de 180 ch (450 Nm), sa consommation est annoncée à 4,2 l/100 km, avec 109 g/km d’émissions (CO2). Sa vitesse maximale est de 230 km/h pour un prix de départ fixé à 41 200 euros.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent#GoodbyePhilae : il est temps de dire au revoir à Philae
Article suivantPlus que quelques jours pour passer gratuitement à Windows 10
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here