Gmail : Criptext, plus que de la sécurité pour vos mails

Criptext offre de la sécurité à vos mails en les cryptant. Mais plus que cela, le service permet aussi de savoir si un courrier sortant a été ouvert, et même d’annuler son envoi.

Criptext se présente comme une extension pour Chrome et Safari. Comme son nom l’indique, sa fonction première est de crypter votre courrier sortant. Mais en plus, Criptext propose plein d’autres fonctionnalités.

Criptext vous permet par exemple de savoir quand votre courrier sortant a été ouvert.

Pour éviter que votre correspondance électronique soit parcourue par les robots, le texte de votre email est converti en une image lors de son ouverture.

Zut, vous ne vouliez pas envoyer ce mail, Criptext vous permet de le rappeler à tout moment.

Par souci de sécurité Criptext permet aussi de définir une durée pour un message avant qu’il soit autodétruit.

Si Criptext crypte vos emails, il crypte aussi vos pièces jointes. Elles peuvent aussi être verrouillées par un mot de passe. Pour les isoler, une visionneuse peut être liée.
Toutes ces fonctionnalités semblent compliquées, pourtant l’utilisation de Criptext se fait simplement par quelques clics depuis votre boîte de réception Gmail.

Pour l’heure, Criptext est gratuitement disponible en version bêta. Il est prévu de soigneusement tester toutes les fonctionnalités avant de finaliser l’extension.

Si les possibilités offertes par Criptext semblent aller au-delà des besoins d’un simple particulier, les fonctionnalités proposées intéresseront par contre certainement les entreprises, notamment celles qui traitent des données sensibles, comme dans le secteur de la santé.

Le plus intéressant étant certainement que Criptext apporte de nouvelles fonctionnalités inédites pour Gmail. Il est à noter que l’entreprise est en train de travailler à des versions pour Firefox, Thunderbird et Mac Mail, mais aussi pur pendre en charge le service Outlook.com de Microsoft.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent1er juillet : plus d’oreillette en conduisant
Article suivantPhilae : décryptage des principaux enjeux scientifiques

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here