Gmail : entre les excuses de Google et les railleries de Yahoo!

Si Google présente des excuses pour l’indisponibilité de ses services le 24 janvier dernier, Yahoo! profite de l’occasion pour railler de la situation.

Le vendredi 24 janvier 2014, durant une vingtaine de minutes, un dérangement a temporairement perturbé plusieurs services de Google, notamment Gmail, mais aussi Google+, Agenda et Documents.

Selon les TechTimes, la panne aurait débuté à 10H55 (15H55 GMT) alors que les services se seraient rétablis vers 11H15. Toujours selon le site, environ 10% des utilisateurs auraient été affecté plus d’une demi-heure.

Techniquement parlant, ce serait un bug au niveau de la gestion des fichiers de configuration des différents services qui serait en cause, un bug qui faisait que de toutes les tentatives de connexion aux outils affectés étaient rejetées.

Dans un communiqué sur son blog, Ben Treynor, vice-président engineering de Google, a publié des excuses pour ce dérangement.

Profitant de la situation, Yahoo! a eu recourt à Twitter pour poster plusieurs tweets présentant une capture d’écran du message d’erreur de Gmail, une façon de railler son concurrent, mais aussi de promouvoir son propre service de messagerie.

Aujourd’hui, plus fairplay, ce même compte Twitter a présenté ses profondes excuses au sujet de cette raillerie déplacée et retiré tous les tweets incriminés.

Panne de Gmail : Yahoo se moque puis s’excuse
Panne de Gmail : Yahoo se moque puis s’excuse

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiTunes : Apple voudrait transformer son service en moyen de paiement
Article suivantWindows 8 : est-ce que Microsoft se serait sabordée face à Chrome OS ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here