Goat Simulator arrive sur Android et iOS

Lancé il y a quelques mois sur Steam (9,99$), le simulateur de chèvre Goat Simulator arrive sur Android et iOS (4,99$).

À sa sortie sur Steam, Goat Simulator avait créé le buzz en permettant au joueur de prendre les commandes d’une chèvre dans un monde ouvert. Dans le jeu, tout est improbable et hilarant, à commencer par les lois de la physique ou les bugs.

Comme l’expliquent les développeurs du studio suédois Coffee Stain Studios, le jeu est rempli de bugs… « et c’est tant mieux ! », ajoutant que « nous éliminons seulement les crash-bugs, tout le reste est hilarant et nous le gardons ». Le portage sur iOS et Android n’échappe pas à cette règle.

Vous l’aurez compris, le but de Goat Simulator n’est pas de gagner ou de battre un score, mais de se marrer au gré de son imagination, à voler après un saut sur un trampoline, à grimper sur les voitures, à faire des figures ou tout simplement à tout casser, ce qui donne des points !

Goat Simulator est donc conseillé à tous ceux qui veulent s’éclater en délirant.

Goat Simulator : le jeu de simulation de chèvre est disponible sur Android et iOS
Goat Simulator : le jeu de simulation de chèvre est disponible sur Android et iOS

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvec Moments, Facebook compte redonner une vie privée à ses utilisateurs
Article suivantDacia donne un look baroudeur aux Lodgy et Dokker

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here