Goldman Sachs Technology and Internet Conference : Tim Cook évoque l’étonnant succès d’Apple

Invité de la Goldman Sachs Technology and Internet Conference, Tim Cook, le PDG d’Apple, évoque l’étonnant succès de la marque à la pomme.

C’est à San Francisco, à l’occasion de la Goldman Sachs Technology and Internet Conference, que Tim Cook, le PDG d’Apple, a pris a parole pour évoquer l’étonnant succès d’Apple. Cela a été pour lui l’occasion d’évoquer la réussite du groupe en Chine et bien d’autres sujets.

Sur la scène de la salle de bal du Palace Hotel, Tim Cook répond aux questions de Gary Cohn.

Interrogé au sujet des plus grandes réalisations d’Apple l’année dernière, il répond que « Nous ne sommes pas portés sur les chiffres, nous nous concentrons sur les choses qui produisent les chiffres ». Il évoque le Mac qui a gagné des parts de marché alors que le marché du PC est à la peine, le nouveau langage de programmation Swift, la sortie d’iOS pour la maison (HomeKit), la voiture (CarPlay), et la santé personnelle (HealthKit).

Il souligne également que « Dans les marchés émergents, nous avons vu une croissance phénoménale ». Il dit par exemple que les revenus en Chine pour l’année dernière ont été de 38 milliards de dollars, qu’il y a maintenant 19 boutiques dans le pays. « Je pense que nous ne sommes toujours pas trop loin de la surface » en termes d’opportunité en Chine, souligne Tim Cook, en ajoutant qu’il entrevoit le même genre d’opportunité en Inde : « Dans quelques années, vous pourrez envisager que l’Inde est aussi très importante ».

Il enchaine en évoquant le fait qu’Apple est conscient de l’environnement. « Nous savons chez Apple que le changement climatique est réel […] Le temps est venu d’agir ». Il ajoute : « Nous sommes ravis de suivre une voie pour faire des choses qui rendent le monde meilleur que nous l’avons trouvé. ». Gary Cohn rappelle qu’Apple est en train de bâtir une ferme solaire au sud de San Francisco.

Attendue d’ici peu, l’Apple Watch est bien évidemment abordée. « J’en porte une dès maintenant » dit Tim Cook. « La nature personnalisable de l’Apple Watch est incroyable ».
Interrogé au niveau de la prolifération des produits non matériels d’Apple, Tim Cook répond que « Je ne pense pas qu’Apple n’a jamais été une société de hardware. La magie d’Apple est que nous proposons tout. La vraie magie vient lorsque tout est intégré ».

Logiquement, le thème suivant est Apple Pay. « Ça va beaucoup plus vite que je ne le pensais… ». Tim Cook souligne que « Cela a été possible que parce que nous pouvions contrôler et concevoir le matériel, le logiciel et les services ».

Questionné au sujet des données des utilisateurs, le PDG d’Apple répond que « Vous n’êtes pas notre produit, ceci est notre produit » en pointant un iPhone.
Interrogé au sujet de la concurrence, Tim Cook répond que « Nous avons toujours cru que notre rôle dans la vie est de faire le meilleur, pas le plus ». Il précise que « Si Apple pouvait faire le meilleur produit à un prix inférieur qu’il le ferait ».

Il n’omet pas de souligner qu’Apple dit faire face à une très forte concurrence.
Gary Cohn aborde ensuite le sujet des dépenses d’Apple. Tim Cook explique que le plus gros poste est le R&D, mais aussi que le groupe a racheté 17 sociétés en 2014.

Changeant encore de sujet, le partenariat entre IBM et Apple est évoqué. « Les compétences des deux sociétés sont très complémentaires. Nous voulons changer la façon dont les gens travaillent […] nous sommes toutes les deux capable de faire cela ». Tim Cook souligne que « La relation entre les deux entreprises est assez bonne, les ingénieurs travaillent bien avec les autres ».

Interrogé au sujet de l’avenir, Tim Cook considère que le Mac « a un avenir brillant, malgré le marché en recul […] Les nouvelles fonctionnalités permettent aux utilisateurs de réaliser des tâches sur plusieurs appareils de manière transparente ».

Cette intervention de deux heures à la Goldman Sachs Technology and Internet Conference a donc abordé de très nombreux points, même si le fil conducteur était quelque peu décousu.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHubble : l’espace peut nous sourire
Article suivantiPad Air 2 : Apple profite des Grammy Awards pour faire sa pub

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here