#GoodbyePhilae : il est temps de dire au revoir à Philae

Il est temps de dire au revoir à Philae. Toute communication avec l’atterrisseur sera désormais définitivement impossible. Il s’agit d’un adieu définitif en utilisant le hashtag #GoodbyePhilae.

Cela fait maintenant plusieurs mois que l’on sait que Philae ne communiquera plus avec la Terre après être vraisemblablement entré en hibernation éternelle. Il demeurait tout de même un infime espoir vu que l’interface ESS (Electrical Support System Processor Unit) était toujours active, le lien qui permettait à l’atterrisseur de communiquer avec la sonde Rosetta, respectivement avec le centre de contrôle de Darmstadt, (Allemagne).

C’est ce mercredi 27 juillet, à 11 h du matin (heure de Paris), que l’ESS va être désactivé. Après avoir été mis sur « off », Philae ne pourra définitivement plus communiquer avec Rosetta et la Terre. Il est donc grand temps de dire un au revoir et un adieu définitif à Philae.

#GoodbyePhilae

Pour dire adieu au robot qui a fait rêver beaucoup de monde en réussissant à se poser le 12 novembre 2014 à la surface de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, l’ESA a mis en place le hashtag #GoodbyePhilae.

En désactivant l’ESS, l’Agence spatiale européenne (ESA) explique que c’est la dernière ligne droite de la mission Rosetta qui est entamée. La fin de la sonde est prévue pour le 30 septembre prochain. C’est à cette date que les ingénieurs en charge de la mission vont tenter de faire poser en douceur la sonde à la surface de Tchouri.

Si la mission Rosetta arrive à son terme, c’est parce que 67P/Tchourioumov-Guérassimenko s’éloigne de plus en plus du Soleil. À la fin du mois, elle sera à quelque 520 millions de kilomètres de notre astre diurne. De fait, la sonde dispose de moins en moins d’ensoleillement pour recharger ses batteries, donc pour fonctionner. C’est pour cette raison qu’il a été décidé que la sonde irait rejoindre l’atterrisseur pour un repos éternel.

Si vous avez envie de dire au revoir à Philae, ne vous privez pas d’utiliser le hashtag #GoodByePhilae. Au moment de dire au revoir, il est bon de rappeler que l’atterrisseur a su captiver le monde entier en réussissant à se poser sur comète, une première dans l’histoire de la conquête spatiale.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentVerizon : quel avenir pour Yahoo!
Article suivantGiulia : Alfa Romeo cible le premium allemand
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here