Google actualités : est-ce que Google va fermer son portail d’informations en Espagne

En plein bras de fer avec plusieurs éditeurs de presse, Google menace de fermer son portail d’informations en Espagne si un texte de loi sur la propriété intellectuelle est adopté.

Google menace de fermer son portail d'infos en Espagne
Google menace de fermer son portail d’infos en Espagne

À l’instar du bas de fer qui existe entre la presse allemande et Google, le moteur de recherche est également en litige avec la presse espagnole. La source du problème est la même dans les deux cas, il s’agit d’une revendication financière des éditeurs de presse pour la reproduction de leur production.

Alors que Google a menacé les médias allemands de ne plus faire apparaitre les descriptions et les images de leurs articles, c’est carrément de la fermeture de son site d’information en Espagne que le moteur de recherche menace la presse ibérique.

La différence entre ces deux affaires est que la presse allemande a intenté une action en justice contre Google alors qu’un texte de loi est à l’étude en Espagne. Ce projet de réforme de la loi sur la propriété intellectuelle prévoit l’instauration d’une contribution financière de la part de tous les agrégateurs de contenu informatifs, une rémunération que devrait payer Google, mais aussi les autres moteurs de recherche ou les réseaux sociaux.

Alors qu’un porte-parole du ministère de la Culture espagnol explique que « Cette rémunération, ce droit compensatoire aux éditeurs de presse est incontournable », Google rétorque que « C’est un peu comme si un restaurant demandait une commission aux taxis pour leur fournir des clients ».

Que cela soit en Espagne ou en Allemagne, ces bras de fer reflètent les tensions qui existent entre l’Europe et Google. On peut se poser la question de savoir jusqu’où iront ces affaires, mais aussi si d’autres affaires du genre ne vont pas prochainement éclater.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle présente Lollipop, le Nexus 6 et le Nexus 9, mais aussi un Nexus Player
Article suivantVidéos sur internet : les Facebookers préfèrent rester sur Facebook

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here