Google : attaquable en justice pour avoir collecté des données privées à l’insu des utilisateurs

La Cour d’appel britannique donne raison aux plaignants : ils peuvent attaquer en justice Google pour avoir collecté des données privées à leur insu.

Google a déjà été inquiété aux États-Unis pour avoir collecté des données privées à l’insu des utilisateurs. C’est ainsi que le géant de l’internet avait été condamné à payer une amende de 22,5 millions de dollars pour n’avoir pas respecté les règles de la Federal Trade Commission (FTC).

Dans les faits, Google aurait délibérément installé un cookie publicitaire au sein des navigateurs Safari afin de collecter des informations confidentielles à l’insu des utilisateurs, et cela même si ces derniers avaient demandé que leurs données privées ne soient pas partagées.

En plus des 22,5 millions de dollars d’amende, Google avait dû également payer 17 millions de dollars à 37 États américains pour la même affaire.

Mais aujourd’hui, ce même litige a traversé l’Atlantique vu que la justice britannique s’est prononcée à son sujet. La Cour d’appel britannique vient en effet de confirmer que la plainte est recevable, ce qui signifie que Google est attaquable en justice pour avoir collecté des données privées à l’insu des utilisateurs.

De fait, le géant de Mountain View est potentiellement attaquable par tous les utilisateurs de Safari en Grande-Bretagne pour autant que ces internautes ont utilisé le navigateur d’Apple dans la période concernée, c’est-à-dire entre 2011 et 2012.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHeure d’été : est-ce que les avantages surpassent les inconvénients ?
Article suivantYouTube : l’Ultra HD arrive

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here