Google : bientôt des lentilles de contact connectées ?

Après avoir développé ses lunettes connectées, Google pourrait bien se lancer dans les lentilles de contact connectées. C’est en tout cas dans ce sens qu’une demande de brevet a été faite.

La démarche de Google semble relativement logique. Si ses Google Glass sont initialement des lunettes connectées proposant de la réalité augmentée, l’étape suivante sera d’élargir l’utilisation de ces lunettes à tout le monde, c’est-à-dire devoir s’associer avec des opticiens pour pouvoir également proposer des lunettes connectées avec des verres correctifs.

Dès lors, rien n’empêcherait de poursuivre cette démarche plus loin encore en proposant des lentilles de contact connectées. Si cela pouvait sembler de prime abord très avant-gardiste comme idée, le site spécialisé Patent Bolt a pourtant repéré le dépôt d’une demande de brevet allant dans ce sens.

Selon la demande faite par Google, le brevet prévoit d’insérer une microcaméra directement dans chaque lentille, sans affecter son épaisseur. Plus que simplement pouvoir filmer, cette caméra serait aussi à même de suivre le mouvement des yeux.

Il est également précisé que cette caméra sera en mesure de détecter de la lumière ambiante, un objet, un visage ou encore un mouvement alors que son contrôle serait assuré par le clignotement des yeux.

Il faut, encore préciser, que Google ait déjà précédemment déposé un autre brevet, pour des lentilles connectées équipées de divers capteurs.

BREVET GOOGLE : caméra aux lentilles de contact
BREVET GOOGLE : caméra aux lentilles de contact

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSaturne : des anneaux plus éphémères que prévu
Article suivantVie des ours : une caméra vidéo pour mieux comprendre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here