Google Car : seulement 11 accidents mineurs en 6 ans de tests

Depuis que les tests de la Google Car ont commencé, il y a six ans, elles n’ont été impliquées que dans 11 accidents mineurs, aucun grave.

À croire Chris Urmson, le directeur du programme de voitures autonomes au sein de Google, la Google Car est aussi sure qu’une voiture traditionnelle. Dans une chronique publiée sur le blog spécialisé Backchannel’s, il affirme que les voitures autonomes de Google n’ont été impliquées que dans 11 accidents depuis que les tests ont débuté, il y a un peu plus de six ans, et dans aucun cas elles n’ont été à l’origine des accidents.

Cette performance est plus qu’honorable vu que la vingtaine de véhicules du programme a parcouru plus de 1,7 million de miles, soit plus de 2,7 millions de kilomètres. À l’heure actuelle, ces voitures autonomes parcourent environ 10 000 miles (16 000 kilomètres) Et désormais chaque semaine.

« Si vous passez du temps sur la route, un accident finira toujours par arriver que vous soyez à bord d’un véhicule autonome ou non », explique-t-il.

Chris Urmson précise que les accidents impliquant les Google Car ont été mineurs. Par 7 fois, elles ont été heurtées par l’arrière « principalement à des feux rouges ».

Les chiffres annoncés par Google sont corroborés par l’agence de presse AP. Elle annonce en effet que la cinquantaine de véhicules autonomes circulant dans le seul État de Californie ont été impliqués dans 4 accidents depuis la nouvelle législation de septembre 2014 : 2 dans des circonstances où la voiture pilotait seule sa trajectoire, les 2 autres lorsque l’occupant étaient censé piloter la voiture intelligente. Selon des sources proches des différents cas, les accidents se sont tous produits à des vitesses inférieures à 10 mph (16 kilomètres/heure) et n’impliquaient pas de piétons ni de dommages corporels pour les occupants.

L’État de Californie s’est doté d’une loi spécifique pour encadrer les tests de véhicules autonomes depuis 2012. Cette législation a été renforcée en septembre 2014. Ce sont au total six compagnies qui sont autorisées à tester des véhicules connectés autonomes sur les routes, Google, mais aussi Audi et Mercedez-Benz. Quelque 48 véhicules circuleraient ainsi sur les routes californiennes, notamment 25 pour Google, 2 pour Audi et 2 pour Mercedes-Benz.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSSD-6000M : Fixstars annonce un SSD de 6 To
Article suivantMicrosoft : Windows 10 sera la dernière version de Windows

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here