Google : Chrome OS sortira en automne

Sundar Pichai, vice-président de la division Produits de Google au Computex, a affirmé que Chrome OS n’arrivera pas cet été.

Le but pour Google est d’offrir un système d’exploitation rapide et sécurisé. Il a décidé de ne plus utiliser Windows pour ses employés, pour des raisons de sécurité.

Lors du concours de hacking Pwn2Own, IE8 sur Windows 7 était également tombé face aux attaques – comme Firefox, Safari et Mac OS X. Peter Vreugdenhil aussi bien que Nils  avaient pu contourner l’ASLR et le DEP de Microsoft.

Les PC tournant sous Windows, ont été remplacés en majorité par Mac OS suite aux piratages. Windows vulnérable à des failles présent dans le système et dans des nombreux anti-virus, permettant de tromper les protections de la majorité des anti-virus. Il y une technique découverte dernièrement, appelée « argument-switch attack », permettrait aux attaquants d’exploiter les hooks des drivers du noyau que la plupart des logiciels de sécurité pour redouter les appels du système Windows (à travers le programme, pour vérifier la présence éventuelle de codes malicieux).

Google Chrome OS sera uniquement fourni sur des netbooks entre 10 et 12 pouces, avec clavier et touchpads, à disques durs SSD. « Nous préférons nous concentrer sur les portables cette année », précise Sundar Pichai.

Chrome OS sera-t-il le meilleur au niveau de sécurité ? Ou il vont le pirater dans la même journée de sont lancement ? Personnellement je fais confiance à Google et leur produits.

A propos de Chrome Par Sundar Pichai

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPad d’Apple Vs iPed de la Chine : le quel est le meilleur?
Article suivantDoodle 4 Google : voter pour choisir votre Doodle favori pour la France

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here