Google Chromecast 2 : une solution rapide et facile de rendre son téléviseur intelligent

Google a présenté une nouvelle version de son dongle Chromecast, une seconde génération qu’il est encore plus facile d’installer pour rendre son téléviseur intelligent.

Google a récemment présenté la seconde génération de son dongle pour TV Chromecast, un dispositif qui transforme pratiquement n’importe quel téléviseur en un terminal intelligent capable d’afficher des contenus aussi divers que ceux provenant d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur, que cela soit pour diffuser des vidéos, de la musique, des photos ou des jeux.

Avec cette deuxième génération, Google améliore encore les choses.

Récepteur Google Cast

Qu’il soit noir, rose ou jaune, le Chromecast ressemble à une rondelle de 5 cm de diamètre. Le dispositif se branche sur le téléviseur ou le système home-cinéma par le biais d’un petit câble HDMI de 10 cm de long.

Par rapport à la première génération, la nouvelle version est plus facile à intégrer dans une installation existante, notamment les ports HDMI sont étroitement proches les uns des autres.

Le Chromecast se branche directement dans la prise HDMI de la TV ou à amplificateur. (The Guardian)
Le Chromecast se branche directement dans la prise HDMI de la TV ou à amplificateur. (The Guardian)

Pour son alimentation, le Chromecast utilise un câble micro USB qui peut être branché sur un port USB du téléviseur, ou au chargeur fourni par Google. N’importe quel autre chargeur USB fonctionne aussi.

Il suffit de brancher le Chromecast et de l’alimenter pour que l’installation soit faite. Il faut ensuite lancer l’application Chromecast pour Android ou iOS pour lui fournir les paramètres de votre réseau Wi-Fi.

Détail intéressant, la connectivité Wi-Fi de la seconde génération de Chromecast a été améliorée par rapport à la précédente, ce qui améliore notamment la fiabilité du flux.
Comment ça marche ?

Contrairement aux autres dispositifs de streaming, le Chromecast n’a pas interface ou de fonctionnalités propres, hormis l’affichage d’une sélection d’images comme fond d’écran pour votre téléviseur. En fait, le dongle s’appuie sur les capacités de votre smartphone, de votre tablette ou de votre PC pour afficher le contenu diffusé avec la technologie Google Cast.

Le bouton Google Cast permet de diffuser pratiquement n'importe quel contenu en direction du Chromecast (The Guardian)
Le bouton Google Cast permet de diffuser pratiquement n’importe quel contenu en direction du Chromecast (The Guardian)

Que cela soient les applications BBC iPlayer ou Spotify, il suffit d’utiliser le bouton de diffusion pour que la vidéo ou la musique soit envoyée au Chromecast, ce qui lance en arrière-plan une tâche qui va s’occuper de la transmission du flux.

À l’instar de l’appli Netflix, certaines applications sont capables de faire du cache, ce qui améliore la fluidité du flux, notamment lorsqu’il provient d’internet.

En fait, pour utiliser le Chromecast, il suffit d’être familier avec les applications capables de diffuser du contenu, que cela soit sur Android, iOS ou votre PC.

Qu’est-il possible de faire ?

Ce sont des centaines d’applications, Android et iOS, qui prennent déjà en charge le Chromecast, avec une liste qui ne cesse de s’allonger de jour en jour. Il faut par exemple citer comprennent Netflix, Spotify, YouTube, Sky TV ou encore BT Sport.

Le Chromecast se fixe simplement sur le câble HDMI grâce à un aimant. (The Guardian)
Le Chromecast se fixe simplement sur le câble HDMI grâce à un aimant. (The Guardian)

Il est aussi possible de diffuser des contenus sur le Chromecast depuis un serveur à la maison.

Plusieurs jeux sont aussi disponibles, des applis qui utilisent le téléviseur comme affichage et le smartphone comme contrôleur.

Via le navigateur Chrome, il est possible d’utiliser le Chromecast pour diffuser une image miroir de ce qui est affiché sur l’écran de son ordinateur.

Prix

Google vend le Chromecast au prix de £30.

Verdict

Plus rapide que la précédente génération, le Chromecast 2 est plus performant. Mais si vous possédez une version de première génération, il n’est pas forcément nécessaire de passer à la nouvelle version, hormis si vous avez des problèmes de connectivité Wi-Fi.

Il est à noter que la nouvelle version est capable de diffuser sans problème de la vidéo 1080p.

S’il faut trouver un défaut au Chromecast, c’est certainement le fait qu’il faille une application sur son smartphone pour piloter le dispositif. Une télécommande pourrait être plus pratique, par exemple pour mettre en pause une diffusion.

Source : Theguardian

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows 10 : les ingénieurs de Microsoft ont commencé à coder Redstone
Article suivantJupiter : la NASA met en ligne une vidéo en 4K

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here