Google Cloud veut séduire les entreprises avec Diane Green aux commandes

L’offre Google Cloud peine à rivaliser face à Amazon Web Services et à Microsoft Azure. Pour se relancer auprès des entreprises, la firme de Mountain View a nommé Diane Greene aux commandes, une ex de VMware.

À l’instar d’Amazon et Microsoft, l’activité cloud est stratégique pour Google. Le problème est que l’offre de la firme de Mountain View séduit moins les entreprises que celles de ses deux principaux concurrents. Pour redresser la barre, Sundar Pichai compte sur Diane Green.

Le CEO de Google vient en effet d’annoncer que Diane Green, la cofondatrice de VMware, va prendre la tête de l’activité cloud de Google. Son entrée en fonction coïncidera avec le bouclement du rachat de la startup Bebop, justement cofondée par Diane Green.

En nommant Diane Green, l’idée de Google est de renforcer sa crédibilité en tant que fournisseur de services pour l’entreprise sur un marché très concurrentiel.

Est-ce que cela va suffire ? Il faut espérer vu que le marché est colossal, surtout critique pour Google. Selon Urs Hölzle, le chef de l’infrastructure de Google, les recettes de ce marché dépasseront celles de la publicité d’ici cinq ans. Mieux vaut donc ne pas se rater !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFiat surfe sur la vague « Star Wars »
Article suivantMercedes-Benz dévoile la nouvelle génération de son roadster SL

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here