Google copie Apple avec son partage familial dans le Play Store

Tout comme Apple qui propose de mettre en commun avec sa famille les contenus achetés dans ses services en ligne, Google lance une fonctionnalité semblable dans le Play Store pour le partage familial.

Avec le Partage familial d’Apple, six personnes de votre foyer peuvent partager les achats réalisés par l’un ou l’autre des membres de la famille sur l’iTunes Store, l’iBooks Store et l’App Store. À l’image de ce que propose déjà la marque à la pomme, Google propose désormais une offre semblable sur son Play Store.

Baptisée Bibliothèque familiale, cette nouvelle fonctionnalité permet de mettre en commun avec sa famille tous les contenus achetés sur le Play Store. Il peut s’agir aussi bien de jeux, que de films, de séries TV, de livres…

Les caractéristiques de l’offre de Google sont très proches de celles de l’offre proposée par Apple. Par exemple, le nombre maximum de bénéficiaires est de six membres de la famille. Tous les achats doivent être réglés par la même carte bancaire, préalablement enregistrée. L’administrateur doit être âgé au minimum de 18 ans. Les membres d’un groupe familial ne peuvent pas appartenir à un autre groupe familial et ils doivent résider dans le même pays que l’administrateur. Il est aussi stipulé que l’âge minimum pour être membre d’un partage familial est de 13 ans.

Le partage familial est en cours de déploiement

La création d’une bibliothèque familiale est gratuite. Il suffit d’ouvrir l’application mobile Google Play Store sur son terminal, d’aller dans le Menu, puis dans Compte et dans Famille. Il vous sera alors possible de créer une bibliothèque famille. Depuis hier, le service est officiellement disponible en Allemagne, en Australie, au Brésil, au Canada, aux États-Unis, en France, en Irlande, en Italie, au Japon, au Mexique, en Nouvelle-Zélande et au Royaume-Uni.

Si la bibliothèque familiale vous intéresse, il faudra peut-être faire preuve de patience avant de pouvoir créer un groupe. La fonctionnalité est en effet en cours de déploiement à l’heure actuelle, ce qui signifie qu’elle n’est pas encore forcément disponible pour tout le monde.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiOS : de l’intelligence artificielle pour les photos prises avec Microsoft Pix
Article suivantRésultats financiers : Facebook sourit, Twitter pleure
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here