Google corrige des failles de sécurité de son navigateur Chrome

Google propose une mise à jour de son navigateur Chrome, une nouvelle version de maintenance qui corrige quelques failles de sécurité.

Pas de nouveauté au menu de la dernière version du navigateur Chrome pour Windows, OS X et Linux. La version que vient de publier Google est une version de maintenance, ce qui signifie que son but n’est pas d’apporter de nouvelles fonctionnalités, mais de corriger des bugs.

Dans son communiqué, Google se contente d’évoquer la correction de quatre failles de sécurité découvertes par des chercheurs tiers.

Alors que la firme de Mountain View affectionne son programme de chasse aux bugs de sécurité contre rémunération, il est précisé que l’une des failles corrigées a rapporté 5 000 dollars à son découvreur, une personne qui préfère conserver l’anonymat.

Cette mise à jour ne contient aucune vulnérabilité qualifiée de « critique ». La faille à 5 000 dollars correspond à une erreur de validation dans WebUI.

Pour installer cette mise à jour, le plus simple est de passer par le menu « À propos de Google Chrome », ce qui vérifie la disponibilité d’une mise à jour.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMoi, internet : une vidéo qui nous fait entendre la conscience du réseau
Article suivantBac 2015 séries L et ES : les sujets d’Histoire-Géo imparfaits …
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here