Google : coup de frein pour le programme Android Silver

Google était censé lancer le programme Android Silver sur le haut de gamme, une initiative qui vise à compléter l’offre Nexus. Selon certaines rumeurs, ce programme aurait été mis en veilleuse par la firme de Mountain View.

Le fil conducteur de Google est de proposer des versions pures d’Android. C’est dans cette optique que la firme de Mountain View vient par exemple de lancer son programme Android One, une initiative qui vise à promouvoir son système d’exploitation sur les terminaux d’entrée et de moyenne gamme.

Ce projet aurait pourtant dû avoir un second volet, Android Silver, une version plus aboutie et plus avancée qui auraient dû cibler le haut de gamme, sans les surcouches logicielles habituellement ajoutées par les constructeurs de mobiles.

Mais voilà, selon le site The Information, le programme Android Silver aurait été mis en pause.

Sans que l’information ne soit pour le moment confirmée, le départ de Nikesh Arora, responsable des collaborations avec l’industrie mobile, a peut-être plombé le projet, à moins que cela soit une réaction mitigée de la part des partenaires de Google qui aurait tempéré l’avancée de ce projet. Il faut ajouter à cela que Google s’appuie déjà sur des smartphones de grandes marques estampillés Google Play Edition, des modèles équipés d’un Android quasiment pur.

De fait, la pause du programme Android Silver pourrait tout aussi bien s’apparenter à un gel définitif du projet. L’avenir nous le dira…

Google : le programme Android Silver en haut de gamme mis en pause ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDucati : une photo trahit l’existence d’une 1299 Panigale
Article suivantVéhicule 2l/100 km : Faurecia sera présent au Mondial de l’Automobile

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here