Google : dépôt d’un brevet pour un outil anti-spoilers

Quoi de plus désagréable que d’apprendre ce qui va se passer dans une série avant d’avoir vu l’épisode ? Google vient de déposer un brevet pour un outil qui évite ce genre de problème.

Que l’on soit fan de « Game of Thrones », « Walkind Dead » ou n’importe quelle autre série, apprendre la mort d’un personnage préféré en se connectant à Facebook ou en surfant sur internet n’est jamais très agréable vu que cela casse complètement l’intrigue des séries.

Alors que les spoilers pullulent de plus en plus sur internet, Google a justement déposé le mardi 7 avril une demande de brevet pour un outil anti-spoilers.
Comme l’indique la demande, il s’agit d’un outil qui doit servir à « gérer le contenu à spoilers ».

Pour fonctionner, cet outil suivrait la progression des internautes dans le visionnage d’une série télévisée, ce qui lui permettrait de filtrer les contenus en ligne comportant des spoilers.

À l’heure où la consommation des films et des séries passe de plus en plus par des plateformes telles que Netflix, l’arrivée d’un outil anti-spoilers pourrait être un réel plus. Par contre, vu qu’il ne s’agit que d »un dépôt de brevet pour une idée, rien n’indique encore que cette idée se traduise par une technologie qui sera réellement déployée.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGear A : le pari osé de Samsung pour contrer l’Apple Watch
Article suivantLife Paint : un aérosol visible seulement la nuit

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here