Google : des spécialistes définissent les critères les plus importants du référencement

46 spécialistes français du SEO définissent les critères les plus importants du référencement dans Google.

Le succès d’un site internet dépend essentiellement de son référencement. Il s’agit donc d’un critère décisif à la conception d’un site. Afin de connaitre les critères les plus importants du référencement dans Google, une étude a enquêté à ce sujet auprès de 46 spécialistes français du SEO.

Le but de cette enquête est bien évidemment de mieux comprendre le mystère du référencement chez Google. Pour ce faire, les spécialistes se sont exprimés sur 63 facteurs de positionnement, en leur attribuant à chacun une note comprise entre 0 et 100 selon son impact sur le référencement.

Avec une note moyenne de 89/100, la balise Title arrive en tête. Elle est suivie de la quantité de liens dofollow (87/100) et du contenu original (85/100). Par la suite, les critères réservent quelques surprises…

Suivant en effet, le maillage interne (79/100), le texte entourant le lien référent (73/100), le nombre de liens avec la page référente (64/100) ou encore le taux de clic sur les SERP (59/100).

Malgré ce que l’on croyait savoir en matière de référencement, l’importance des réseaux sociaux semble plutôt minime vu que les spécialistes attribuent qu’une importance de 30/100 aux partages sur les réseaux.

Si la note moyenne des critères reflète leur importance, il est bon de souligner que certains ne sont pratiquement pas débattus, c’est-à-dire obtenus le moins d’écart entre les réponses. C’est le cas du recours aux campagnes AdWords (53/100), de la priorité des pages stipulée dans le fichier sitemap (53/100) et des statistiques de Google Analytics (44/100).

google-des-specialistes-definissent-les-criteres-les-plus-importants-du-referencement

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe Galaxy S6 Active, prodigieux !
Article suivantDoodle ajoute les événements sur plusieurs jours
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here