Google désolidarise Hangouts du navigateur

Grâce à la dernière version de Hangouts, l’utilisateur n’a plus à interagir avec son navigateur. L’application est désormais directement affichée sur le bureau. Google publie une nouvelle version de son application Hangouts

C’est par le biais d’une publication sur son blog officiel que Google a annoncé une nouvelle version de Hangouts. La principale nouveauté de cette version est qu’elle n’est plus liée à un navigateur. De fait, elle s’affiche désormais directement sur le bureau.

Avec cette nouvelle version, Hangouts s’affiche avec un design minimaliste sur le côté droit de l’écran. Pour démarrer une conversation, il suffit de cliquer sur l’icône verte. Deux onglets apparaissent alors, un pour présenter la liste de vos amis (il suffit de cliquer sur l’un d’eux pour lancer une conversation), l’autre pour organiser vos conversations, en privilégiant les plus récentes. Chaque conversation est identifiée par une icône ronde qui reprend l’image principale de chaque utilisateur.

À l’instar de la version précédente, la nouvelle version de Hangouts supporte les appels vocaux et vidéo grâce à Google Voice.

Dès à présent disponible pour Windows et Chrome OS, cette mise à jour n’est pas sans rappeler les « bulles » introduites par Facebook avec son Messenger…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPaléontologie : découvertes des plus anciennes peintures rupestres au monde
Article suivantTélécoms : la convergence française

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here