Google dévoile un robot quadrupède baptisé Spot

Par le biais de Boston Dynamics, une société rachetée en 2013, Google a présenté Spot, un robot quadrupède.

Rachetée en 2013 par Google, Boston Dynamics est une société spécialisée dans les robots. Elle est notamment connue pour avoir conçu « Big Dog » (2009) et « Wild Cat » (2013), deux robots quadrupèdes qui avaient fait forte impression lors de leur présentation. Très performants, ces robots sont capables d’évoluer sur des terrains très accidentés, comme de rétablir très rapidement leur équilibre en cas de choc important sur le côté ou s’ils glissent sur une plaque de verglas.

Lundi, par le biais d’une vidéo publiée sur YouTube, Google, respectivement Boston Dynamics, a dévoilé Spot, un nouveau robot quadrupède.

Beaucoup plus petit que ses prédécesseurs, Spot constitue une synthèse des autres robots de la société. Il fait moins de bruit, donne l’air d’être moins balourd et est surtout nettement plus agile. Pesant un peu plus de 72 kg, ce robot est par exemple capable de suivre la foulée d’un homme, de rester stable en recevant un coup de pied latéral, tout en étant toujours capable de se déplacer facilement sur des terrains très accidentés.

Alors que ce n’est un secret pour personne que Google est très intéressé par la robotique, et l’0intelligence artificielle qui l’accompagne, quelle est la finalité de Spot ? Alors que Boston Dynamics a déjà travaillé pour la DARPA (armée américaine), c’est peut-être de nouveau le cas même si rien n’a été précisé à ce sujet.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa Terre aurait un noyau dans son noyau
Article suivantFacebook ajoute le leg d’un profil

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here