Google Drive va pouvoir servir de sauvegarde pour vos échanges sur WhatsApp

Vous aimeriez conserver la trace de vos échanges sur WhatsApp, mais avez un problème de place sur votre smartphone ? Pas de souci, Google Drive est là pour vous aider.

Lorsqu’on est utilisateur de WhatsApp et que l’on met bout à bout tous les messages textes et vocaux, les photos et les vidéos échangées sur la messagerie, on se rend vide compte que cela prend de la place, d’autant plus de place si on souhaite conserver une trace de toutes les conversations sur son smartphone.

La bonne nouvelle est que ce problème de place ne sera plus un problème vu que l’équipe de Google Drive a annoncé, ce mercredi 7 octobre, une nouvelle fonctionnalité qui permet de sauvegarder les données diffusées sur WhatsApp dans l’espace de stockage virtuel de Google.

Pour l’heure, cette nouvelle fonctionnalité n’est proposée qu’à destination des utilisateurs de la version Android de WhatsApp. Elle permet de stocker tout autant les messages texte, les messages vocaux, les vidéos et les photos. Les autres plateformes y auront droit dans les mois à venir.

Si l’utilisateur de WhatsApp n’a pas le choix de stocker les informations du service sur les serveurs de Facebook, la question est de savoir si cela vaut la peine de stocker ces mêmes informations sur les serveurs de Google, avec tout le ciblage que cela comporte.

La question se pose d’autant plus au moment où le Safe Harbour censé protéger la vie privée des utilisateurs européens en remit en question.

drive-whatsapp

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEnvy Curved : HP présente un impressionnant PC tout-en-un équipé d’un écran incurvé
Article suivantEspace : l’énigme soulevée par la naine rouge AU Microscopii

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here