Google et Salesforce intéressés par le rachat de Twitter

Le réseau social Twitter fait beaucoup parler de lui depuis qu’il se dit qu’il pourrait être racheté. Il se murmure que Google et Saleforces seraient particulièrement intéressés.

Est-ce que Twitter va se faire racheter par Google ? C’est un des scénarios qui est évoqué par les rumeurs. Il se dit aussi que Salesforce serait également sur les ranges. Il se murmure surtout que le réseau social serait prêt à se faire racheter et que des grands groupes sont intéressés par son rachat.

C’est notamment la chaîne américaine CNBC qui avance que Google et Salesforce seraient déjà en discussions avec Twitter dans l’optique de racheter le réseau social, des pourparlers qui dureraient déjà depuis plusieurs semaines. Ces deux groupes ne seraient pas les seuls intéressés, d’autres seraient également en course en vue d’un éventuel rachat.

CNBC va même plus loin dans ses affirmations en livrant quelques détails. La chaîne va jusqu’à prétendre que le rachat de Twitter serait imminent avec une annonce qui pourrait être faite d’ici la fin de l’année. Mais pour l’heure, le réseau social s’est refusé à faire tout commentaire au sujet d’une éventuelle acquisition, ce qui est logique vu que l’entreprise serait encore en pleines négociations avec différents repreneurs potentiels.

Salesforce confirme qu’il est sur les rangs

À peine quelques minutes après l’annonce faite par la CNBC, Vala Afshar a utilisé Twitter pour publier un tweet sobrement intitulé « Why Twitter » (« pourquoi Twitter »), un message énumérant quatre raisons pour lesquelles le réseau social pourrait être une bonne acquisition. Selon lui, il forme un réseau d’apprentissage personnel, il offre le meilleur du temps réel avec de l’information contextualisée, il démocratise l’intelligence et il est un excellent endroit pour promouvoir d’autres personnes ou d’autres entreprises.

Interpelé au sujet d’un éventuel rachat, ce cadre dirigeant de Salesforce a publié un autre tweet pour rappeler qu’il a souvent évoqué le service à titre personnel et qu’il adorait tout simplement Twitter. Officiellement, il ne semble pas avoir le droit d’évoquer ce dossier, d’autant plus si l’acquisition n’est pas encore bouclée.

Dans la foulée de la diffusion de cette information par CNBC, la valeur de l’action Twitter a bondi de 20,77 % en quelques minutes. C’est la preuve que les investisseurs croient à un éventuel rachat. La question est vraiment de savoir qui sera l’acquéreur.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here