Google vous explique qui était Suzanne Lenglen avec un Doodle

Si vous n’êtes pas un fan de tennis, vous ne connaissez peut-être pas Suzanne Lenglen. Et même si vous connaissez les noms de Novak Djokovic, Andy Murray, Roger Federer, Rafael Nadal, Jo-Wilfried Tsonga, ou encore de Serena Williams, Agnieszka Radwanska, Angelique Kerber, Simona Halep, Timea Bacsinszky, cela ne signifie pas pour autant que vous savez qui était celle qui a donné son nom à un court de Roland-Garros. Si vous ne savez pas qui était Suzanne Lenglen, Google vous le dit avec un Doodle.
À la question « qui était Suzanne Lenglen ? », Google répond avec un Doodle
C’est à Paris, le 24 mai 1899 que Suzanne Lenglen est née. C’est en 1910 qu’elle touche sa première raquette. À peine deux ans plus tard, elle dispute son premier tournoi senior. Une dizaine de mois plus tard, alors qu’elle n’était âgée que de 13 ans, le champion du monde de tennis masculin, le Néo-Zélandais Anthony Wilding, lui demande d’être sa partenaire pour jouer en double mixte. D’une manière à peine croyable, elle remporte son premier championnat du monde en 1914, l’année où elle a commencé sa carrière professionnelle. C’est donc parce qu’elle a été la première star mondiale du tennis féminin que Google lui consacre aujourd’hui un Doodle sur le thème « Qui était Suzanne Lenglen ? », parce qu’elle aurait eu 117 ans ce mardi.

Pour comprendre pourquoi elle a été surnommée « La Divine », il faut étudier en détail son palmarès. Entre 1919 à 1926, Suzanne Lenglen ne perdit qu’un seul de ses matchs en simple, et encore c’était sur abandon pour cause de maladie. Alors qu’elle dominait le monde du tennis féminin, elle remporta six fois Wimbledon et six fois les Internationaux de France.

Au terme de sa carrière sportive, Suzanne Lenglen pouvait s’enorgueillir d’un palmarès vertigineux comprenant 241 tournois gagnés, 2 médailles d’or olympiques et 171 victoires consécutives ! On comprend mieux pourquoi Google lui rend hommage avec son Doodle intitulé « Qui était Suzanne Lenglen ? »

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’Awareness API de Google apportera de l’intelligence aux applis Android
Article suivantLancement réussi pour la navette spatiale réutilisable à bas coût de l’Inde

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here