Google+ : le nombre consultations d’un profil en plus

La dernière mise à jour de Google+ a été très discrète. Sans grand changement visible, elle apporte tout de même une petite nouveauté, le compteur du nombre consultations total d’un profil.

C’est par l’intermédiaire de l’un de ses blogs que Google vient d’annoncer avoir procédé à une mise à jour mineure de son réseau social Google+. Alors que de nombreux spécialistes en référencement déplorent le manque d’outils d’analyses, la firme internet propose désormais deux compteurs.

Cette mise à jour permet en effet aux utilisateurs de connaitre exactement le nombre de consultations de leurs profils, mais aussi le nombre total d’abonnés. S’il ne s’agit pour le moment que d’un petit pas vers des outils plus élaborer, c’est déjà un grand pas en avant par rapport à ce qu’il y avait avant…

Si ces compteurs n’ont pas forcément d’utilité pour les professionnels du référencement, ils peuvent tout de même permettre aux utilisateurs eux-mêmes d’avoir une idée de leur popularité sur le réseau social. Pour ce faire, les internautes n’ont qu’à s’amuser à suivre l’évolution de leurs compteurs dans le temps, que cela soit les ratios « nombre de consultations / nombre d’abonnés », « consultations / nombre de jours depuis la création du profil » ou encore « nombre de consultations / nombre de publications ».

Il faut par ailleurs préciser que ces compteurs sont visibles pour tous les utilisateurs de Google+. Si cela dérange quelqu’un, cette personne peut toujours les masquer en modifiant les paramètres de son profil.

Google Plus vous dit combien de fois votre profil a été consulté
Google Plus vous dit combien de fois votre profil a été consulté

 

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédent1er avril : le High Tech n’échappe pas aux blagues !
Article suivantTwitter : un pas de plus vers les programmes de télévision

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here