Google : le voile est levé sur sa tablette Nexus 7

Le groupe internet a profité de sa conférence Google I/O pour dévoiler mercredi sa première tablette numérique, destinée à concurrencer notamment l’iPad d’Apple.

Google s’est lancé dans la guerre des tablettes en dévoilant mercredi sa Nexus 7, destinée à concurrencer en particulier l’iPad d’Apple et le Kindle d’Amazon. Elle doit servir de porte d’entrée vers son magasin en ligne de contenus numériques. La nouvelle tablette coûtera à l’achat moitié moins que celle du leader du marché, l’iPad d’Apple, et augmentera l’arsenal de Google dans sa bataille contre le géant des logiciels Microsoft et le magasin en ligne Amazon.

Équipée d’un écran de 7 pouces, cette tablette, équipée d’une caméra frontale, pèse 340 grammes, soit à peu près autant qu’un livre de poche. Elle fonctionnera avec la dernière génération du système d’exploitation du groupe, Android 4.1 Jelly Bean, et sera fabriquée pour Google par le Taïwanais Asus a affirmé Hugo Barra.

Les tablettes Nexus 7 sont d’ores et déjà disponibles sur commande sur Google Play en Australie, au Canada, en Grande-Bretagne, et aux États-Unis. Proposées à 199 dollars, elles seront expédiées à la mi-juillet.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook : nous savons ce que vous être en train de faire !
Article suivantProject Glass : présentation du prototype des « Google Glass Explorer »
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here