Google Maps : ajout de VTC Uber et extension du mode hors-ligne

La nouvelle version de Google Maps permet désormais de sauvegarder des villes entières en mode hors-ligne, mais intègre surtout le service VTC Uber.

Pour ceux qui aiment préparer leurs voyages, le fait que Google Maps permet désormais de sauvegarder des villes entières en mode hors-ligne sera certainement une excellente nouvelle à apprendre.

Par contre, le fait que cette nouvelle mouture intègre le service VTC Uber sera nettement moins bien perçu par certains, notamment par les taxis parisiens qui risquent bien de faire grise mine face à cette nouveauté. S’il n’est pas encore possible de commander un véhicule chez VTC directement depuis l’application, un premier pas dans ce sens est déjà fait avec un simple clic qui permet d’ouvrir l’appli Uber.

Alors que les détails du partenariat entre Google et VTC Uber ne sont pas connus, il est fort probable que les autorités de la concurrence viennent jeter un œil à cet accord.

Pour finir, cette nouvelle version de Google Maps pour iOS et Android intègre une nouvelle fonctionnalité de navigation, à savoir l’indication de la voie à emprunter avant un virage ou une sortie, une information très utile pour préparer sa présélection.

Même si Waze appartient désormais à Google, il faudra par contre attendre une prochaine version pour que Google Maps propose des restaurants le long du trajet.

La nouvelle version de Google Maps sur iOS et Android, lancée le 6 mai 2014.
La nouvelle version de Google Maps sur iOS et Android, lancée le 6 mai 2014.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 6 vs Galaxy S5 : premier comparatif
Article suivantGalaxy S5 : le défi de séduire la clientèle professionnelle

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here