Google Maps s’améliore sur mobile

Une nouvelle version de Google Maps est désormais disponible pour iOS et Android. Elle apporte quelques nouvelles fonctionnalités.

Avec la version 4.2.0 de Google Maps, la firme de Mountain View propose un outil de géolocalisation qui va plus loin que le simple outil pour les déplacements. Il intègre désormais de nombreuses fonctionnalités connexes. Plus que simplement de la cartographie, Google Maps relocalise les informations principales et ses services par rapport à l’emplacement géographique de l’utilisateur dans le but de leur donner un maximum de visibilité et, de ce fait, générer un maximum d’interactions.

Par exemple, les mobinautes peuvent non seulement repérer les restaurants aux alentours de leur position, mais aussi filtrer ce qu’il cherche, par exemple préciser le type de cuisine souhaité, et cela grâce à l’apparition de nouveaux filtres.

Dans le but de préparer ses déplacements, il est désormais possible de connaitre la météo dans n’importe quelle ville. Toujours dans ce but, le calcul des itinéraires s’est simplifié et est finalement optimisé pour les écrans tactiles. Au lieu de saisir une adresse de départ et d’arrivée, il suffit de positionner son doigt successivement sur l’un, puis sur l’autre, pour établir automatiquement le trajet.

Petits plus très utiles, Google Maps permet désormais de communiquer avec le calendrier en ajoutant un itinéraire à ses rendez-vous. Il est par ailleurs aussi possible de partager un itinéraire alors que les propriétaires pourront « revendiquer la fiche de leur établissement afin de gérer leur présence sur Google Maps ».

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentPatch Tuesday : début d’année en douceur pour Microsoft
Article suivantEnfin un médicament efficace contre la grippe ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here