Google Maps sur iOS 6 : patience…

La grosse pierre d’achoppement du nouvel iPhone 5 est son système de géolocalisation maison, remplaçant le Google Maps des versions précédentes dans le nouvel iOS 6 d’Apple.

100 millions d’appareils sont déjà équipés d’iOS 6, la dernière version du système d’exploitation mobile d’Apple. De fait, cela engendre des millions d’utilisateurs insatisfaits du nouveau système de navigation, suscitant leur agacement après les moqueries initiales.

Pour pallier cet état de fait, certains utilisateurs privilégient l’utilisation de Google Maps à partir d’un navigateur au lieu d’utiliser l’application intégrée à l’iOS. De fait, les usagers désabusés espèrent que Google proposera prochainement son application spécifique dans l’Apple Store.

L’ex-PDG de Google, Eric Schmidt, est revenu sur cette affaire lors d’un déplacement à Tokyo pour le lancement de la tablette Google Nexus 7. Selon lui, c’est à Apple de décider si Google Maps peut être soumis en tant qu’application sur l’App Store ou pas, tout en relevant que « pour l’instant sa société n’avait entrepris aucune démarche dans ce sens ».

Interrogé sur la rupture de collaboration entre Apple et Google à propos du système de navigation, l’ex-PDG de Google répond : « Nous estimons qu’il aurait été mieux qu’ils décident de garder notre système, mais que puis-je y faire ? […] Que pouvions-nous faire ? Les forcer à ne pas changer ? Il s’agit de leur décision ! »

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSFR : prié de tenir ses engagements !
Article suivantBrésil : le président de Google placé en détention !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here