Google : ménage de printemps

La refonte des services de Google apporte son lot de suppressions.

Larry Page, le nouveau directeur de Google, a lancé une politique, celle de la « suppression ». Le géant d’internet va donc supprimer à plus ou moins courte échéance les services qui rencontrent le moins de succès.

Ainsi « Pass Média » passera à la trappe après moins d’une année d’existence. Les internautes pouvaient l’utiliser pour acheter des articles de presse à moindre coût que le concurrent d’Apple. « Pass Média » disparaitra et sera remplacé par d’autres outils, histoire de poursuivre sa concurrence face à la pomme

Google Sync pour BlackBerry va aussi fermer ses portes, elle sera remplacée par une nouvelle application utilisant le protocole XMPP.

Les outils concernant les Mac ou encore iPhoto cesseront et plus aucune amélioration ne sera apportée à WINW de Picasa. Les utilisateurs pourront migrer vers Picasa 3.0 for Mac.

Google a donc décidé de faire un grand ménage de printemps en arrêtant aussi « Google Flu Vaccine Finder », ou encore « Google related ». En attendant d’autres suppressions… autant profiter de celles qui restent !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSamsung Galaxy S 3 : déjà référencé chez Amazon
Article suivantFacebook : baisse de son chiffre d’affaires

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here