Google : pas de sanction à l'encontre d'Apple

Si Apple attaque avec succès Samsung au sujet de ses brevets, il n’en va pas de même pour Google vis-à-vis d’Apple.

En 2010, Motorola avait porté plainte contre Apple en accusant la firme à la pomme d’avoir violé six brevets détenus par Motorola Mobility. Cette plainte concernait par exemple le verrouillage de l’écran lorsque le téléphone était porté à l’oreille.

Sourde aux arguments, de Motorola, la justice américaine avait déjà mis hors de cause plusieurs brevets.

Depuis, alors que c’est Google qui a acquis Motorola Mobility, c’est le géant de l’internet qui s’est retrouvé sur le banc du plaignant dans le procès appel. Mais là encore, toujours pas de chance, la justice américaine a une nouvelle fois confirmé le premier verdict de l’International Trade Commission, à savoir qu’Apple n’est pas coupable d’avoir violé des brevets de Motorola Mobility.

Si ce volet juridique semble désormais clos, il reste encore à savoir ce qui se passera dans une autre plainte, mais cette fois d’Apple contre Motorola, respectivement contre Google, une plainte visant à interdire plusieurs appareils…

Brevets : Google échoue à faire sanctionner Apple et l’iPhone

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDropbox : un bug paralyse le service et oblige à un rollback
Article suivantWindows 9 : est-ce que le prochain OS de Microsoft réussira à faire oublier Windows 8 ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here