Google Play Store : le délai de retour passe de 15 minutes à 2 heures

C’est en toute discrétion que Google a modifié sa politique en matière de retour d’applications et jeux payants sur Android. Désormais, le délai n’est plus de 15 minutes, mais de 2 heures.

Jusqu’à récemment, le délai de retour d’applications et jeux payants sur Android était de 15 minutes, un délai mis en place en 2010 par Google. Selon la firme de Mountain View, ce laps de temps se justifiait parfaitement du fait que les utilisateurs demandent généralement un remboursement dans les minutes qui suivent l’achat.

Désormais, ce délai est passé à 2 heures, un changement de politique en matière de retour d’applications et jeux payants sur Android qui s’est passé en toute discrétion.

S’il est possible de se faire intégralement rembourser dans les 2 heures suivants l’achat Google n’oublie pas de préciser que, outrepassé ce délai, l’acheteur doit directement contacter le développeur de l’application ou du jeu, « les coordonnées du développeur se trouvent sur la page d’informations détaillées de l’application ou du jeu » précis encore Google.

Cette mesure intervient quelques jours après que Google ait conclu un accord à l’amiable avec la FTC aux États-Unis, un accord qui vise le remboursement des achats in-App effectués par des enfants sans l’autorisation des parents. Cette modification de la politique de remboursement n’a rien à voir avec cet accord, mais en découle peut-être.

Il est à souligner que Microsoft est peut-être plus intelligente que les autres en matière d’application vue que le Windows Phone Store permet aux développeurs de proposer des versions d’essai de leur application. C’est peut-être une idée à suivre…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentKarl : la nouvelle compacte d’Opel
Article suivantIntel : le Broadwell-K en interim avant le Skylake-K

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Sauf erreur de ma part, c’est déjà le cas sur Google Play. Certes pas forcément sur toutes les applications, mais une bonne partie d’entre elles sont proposées en deux versions, une gratuite, généralement limitée dans ses fonctions et bardée de pub et l’autre, payante, complète et sans pub.
    Cordialement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here