Google prépare son retour en Chine

C’est en 2010 que Google avait pris la décision de mettre un terme à ses activités en Chine. La firme de Mountain View préparerait son retour sur le marché chinois.

Victime d’une vague d’attaques informatiques de grande envergure contre des militants des droits de l’Homme sur Gmail, Google avait pris la décision de mettre un terme à ses activités en Chine en 2010. À l’époque, la firme de Mountain View s’était positionnée contre la censure et avait redirigé les internautes chinois souhaitant se connecter à google.cn vers google.com.hk, la version hongkongaise du site où aucune censure ne sévit.

Tourner le dos à la Chine alors que ce pays représente un immense potentiel économique n’est bien évidemment pas logique pour un géant mondial tel que Google. C’est pour cette raison que le moteur de recherche prépare son retour.

C’est ainsi que, selon le Wall Street Journal, Google serait actuellement en discussion avec des représentants du gouvernement chinois pour proposer un App Store pour Android en Chine et reprendre ses activités dans le pays, des négociations qui auraient commencé il y a plusieurs mois.

Vu que ce répertoire d’applications sera sujet à la censure chinoise, Google serait en train de faire en sorte de recevoir l’approbation du gouvernement local.

Alors qu’Apple a commandé quelque 20 millions d’iPhone 6 et 6 Plus pour le marché chinois, soit plus que pour les États-Unis, mais aurait aussi écoulé 1 million d’Apple Watch, Google se doit d’y être présent avec un Play Store Android au risque de perdre de très nombreux clients. C’est d’autant plus important que de nombreux fabricants chinois proposent des smartphones fonctionnant avec Android.

En ouvrant an App Store en Chine, Google concurrencerait aussi toutes les boutiques alternatives qui existent désormais, comme celles de Baidu ou Tencent.

Il est à préciser que le retour de Google en Chine ne semble concerner que la boutique en ligne Android pour le moment, et non pas ses autres services, Gmail ou son moteur de recherche par exemple.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPas d’élargissement de la redevance aux objets connectés
Article suivantApple : le voile enfin levé sur l’iPad Pro ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here