Google : prêt à payer pour calmer les éditeurs français

Dans le conflit qui oppose les éditeurs de presse française avec Google au sujet de la rémunération des droits voisins, le célèbre moteur de recherche a accepté de payer 60 millions d’euros.

C’est à l’occasion d’une conférence de presse donnée dans la soirée du 1er février que François Hollande, le président de la République française, et Eric Schmidt, le patron de Google, ont annoncé avoir trouvé un consensus au sujet d’un dédommagement financier au sujet des droits voisins exigés par les éditeurs de presse française.

Ce sont 60 millions d’euros que le moteur de recherche est prêt à débourser pour mettre un terme au conflit opposant les deux parties.

Pour rappel, les éditeurs de presse française exigeaient que Google paie des droits voisins du droit d’auteur, à cause des importants bénéfices publicitaires que le géant internet réalise en se contentant uniquement de référencer leurs titres. Il est certain que ce compromis donnera des idées à des éditeurs d’autres pays, notamment européens.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentJailbreak iOS 6.x : l’evasi0n retardée à ce lundi
Article suivantTwitter : comptes compromis à cause d’un faille de sécurité !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here