Google : quelles seront les tendances à venir ?

C’est à l’occasion de la conférence Google I/O qui se tient actuellement à San Francisco que le géant du web a dévoilé ce que seront les prochaines tendances de ses services et produits.

À l’instar de toutes les grandes conférences élaborées pour des développeurs, Google I/O n’échappe pas à la règle avec son lot de nouveauté. En effet, il n’existe pas plus parfaite vitrine pour évoquer les produits du futur, comme cela avait le cas en 2012 pour les Google Glass.

À l’occasion de l’édition 2013 qui se déroule actuellement à San Francisco, Google a tout d’abord annoncé une amélioration de la cohésion de ses produits après l’unification des conditions d’utilisations et des comptes permettant d’accéder aux différentes plates-formes, que cela soit vidéo, mail, cloud, maps, etc., avec Google+ positionné au cœur de cet écosystème. Par exemple, Google Maps sera capable d’utiliser la géolocalisation et Google+ afin de vous indiquer si l’un de vos amis est passé au même endroit que vous, vous indiquer dans quel restaurant il a été, ce qu’il y a mangé, etc.

C’est dans ce sens aussi que la panoplie de Google+ s’étoffe de nouvelles options dans le sens de la personnalisation, comme des options photo permettant de créer un « Highlight », c’est-à-dire un album photo sur la base de vos meilleurs clichés retrouvés sur le réseau social.

Sans pour le moment savoir si ces nouvelles tendances vont plaire ou pas aux utilisateurs, cela démontre surtout toute la connaissance de Google au sujet de notre vie privée. Ça, par contre, ce n’est pas certain que cela soit du gout de tous les utilisateurs !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows Blue : levé de rideau le 26 juin prochain
Article suivantMegaUpload : Kim Dotcom cherche toujours à accéder à son dossier
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here