Google Reader : qui succédera au défunt service ?

Cela fait déjà un certain que le géant du Net a annoncé l’arrêt de son service Google Reader. La question qui se pose à l’approche de la date butoir est de savoir qui lui succédera ?

C’est depuis ce lundi que le lecteur de flux RSS de Google mettra sa clé sous le paillasson, laissant le champ libre aux solutions de la concurrence. Mais justement, qui, parmi les concurrents, arrivera profiter de la situation pour s’accaparer un maximum d’utilisateurs ?

Disposant d’une application pour iPhone, iPad et Android, ainsi que d’un service en ligne, Feedly est actuellement la solution la plus populaire. Le service propose surtout une solution facile et pratique pour la migration des utilisateurs de Google Reader.

Avec une interface classique minimaliste, Digg Reader est accessible gratuitement via un navigateur, mais aussi sous iOS depuis quelques jours alors que des applis pour les autres systèmes sont prévues.

AOL Reader en est au même stade avec un accès possible via un navigateur et des applications pour iOS et Android prévues.
Mais ce n’est pas tout, il existe également bien d’autres solutions, comme Netvibes, NewsBlur ou autres.

Si Feedly semble à l’heure actuelle la solution la plus mature, la question du successeur à Google Reader se pose urgemment pour ses utilisateurs, ceux-ci ont en effet jusqu’au 15 juillet pour exporter leurs données vers un autre service, via Google Takeout, mais pour quelles solutions ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : l’étau fiscal se resserre
Article suivantiPhone low-cost : place aux couleurs acidulées

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. La fermeture de Google Reader devrait permettre à des acteurs innovants de l’information comme Feedly de prendre plus d’importance. Les Google Reader Like comme Digg n’offrent pas grand chose de plus que Google Reader donc n’apportent rien au débat et ne conviendront qu’aux nostalgiques de Google Reader. Des agrégateurs de news comme Pulse aux US ou Onemoretab en France, qui proposent tous les 2 d’importer les flux Google Reader et qui sont davantage destinés au grand public devraient se développer dans les années à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here