Google Street : quelle piste de ski choisir ?

C’est une dizaine de domaines skiables français qui peut être confortablement découverte à partir de son PC ou de son terminal mobile, grâce à Google Street.

C’est grâce à ses « snowmobile », ces motoneiges équipées de plusieurs objectifs permettant d’obtenir des photos à 360 degrés, que la firme de Mountain View a pu enrichir Google Street d’une dizaine de domaines skiables français.

Alors que les domaines skiables commencent à ouvrir leurs portes, les futurs visiteurs ont l’occasion de prendre de l’avance en visitant virtuellement les stations de ski, mais également en dévalant certaines pistes des Alpes et des Pyrénées que cela soit à partir de son ordinateur, de son smartphone ou de sa tablette numérique.

Ce sont ainsi les stations de Chamonix, des Deux Alpes, d’Isola 2000, d’Auron et de Saint-Dalmas Le Selvage dans les Alpes, et les stations des Angles et de Font-Romeu, d’Ax-les-Thermes et ses trois domaines skiables de Gavarnie, de Hautacam, de Luchon-Superbagnères dans les Pyrénées qui sont parcourables.

Les internautes pourront donc dorénavant se faire une idée du domaine skiable avant de privilégier une station ou une autre. Pour les plus malins, cela sera aussi l’occasion de dénicher un coin à pique-nique par exemple…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentÉlysée : un nouveau site internet orienté sur l’information présidentielle
Article suivantLumia 825 : une version améliorée du Lumia 820 bientôt disponible ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here