Google Street View : un dromadaire pour cartographier le désert

Afin de pouvoir cartographier le désert, Google a « recruté » un dromadaire pour déplacer son outil de photo sphérique : le Trekker.

Depuis le lancement du projet Google Street View, en 2007, le géant de la technologie a répertorié et cartographié 8 millions de kilomètres dans 59 pays, un service qui immortalise le mode et permet de faire rêver les gens.

Le dernier projet en date de Google est de cartographier le désert de Liwa aux Émirats Arabes Unis. Pour ce faire, il a été décidé d’installer le Trekker, son outil de photo sphérique, sur le dos d’un dromadaire. Après avoir utilisé de nombreux moyens de locomotion, c’est la première fois que le géant de la technologie recourt à un animal pour ses prises de vue.

Comme le souligne un porte-parole du groupe, l’utilisation d’un dromadaire permet d’accéder aux endroits les plus inaccessibles tout en réalisant des images authentiques sans altération de l’environnement.

Pour ce projet dans le désert de Liwa, c’est un dromadaire âgé de 10 ans qui a été « recruté », il est guidé par un Indien.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPhotos de stars dénudées : les actrices françaises pas épargnées
Article suivantApple : CarPlay arrive chez Ferrari

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here