Google teste aussi son drone de livraison de colis

Alors qu’Amazon fait les gros titres avec ses recherches sur les drones de livraison de colis, Google en est déjà aux tests !

Fin 2013, le géant de la distribution Amazon avait annoncé son intention de faire livrer des colis par drones d’ici à 2020, un projet qui a déjà fait passablement couler d’encre. Mais ce que l’on sait moins, c’est que Google travaille exactement sur le même genre de projet depuis 2012.

S’il n’est pas nouveau que Google s’intéresse aux drones, il est plus surprenant de découvrir que la firme de Mountain View s’intéresse aux livraisons de colis par drones. Pourtant, c’est bien ça que le programme « Project Wing » vise à réaliser, un projet sur lequel travaillent des dizaines de personnes.

Confronté aux mêmes problèmes qu’Amazon au sujet de la législation actuellement en vigueur aux États-Unis, Google a opté pour l’Australie pour y faire voler des prototypes.

Grâce à la législation australienne plus permissive, Google a ainsi déjà pu réaliser plus d’une trentaine de tests réels, comme le démontre une vidéo officielle.

Si un ingénieur du programme « Project Wing » explique qu’il faudra encore des années avant que les drones puissent être utilisables à grande échelle, et en conditions réelles, il n’en demeure pas moins que ces essais ont déjà livré leur lot de résultats. Par exemple, il a été constaté que les gens ne pouvaient pas s’empêcher de vouloir mettre la main sur le colis, malgré le danger des hélices. Ce constat a poussé les ingénieurs de Google a développer un système filaire pour descendre le paquet d’une manière sécurisée pour le destinataire du colis.

Ce genre de constat démontre toute l’importance des tests en situation réelle. Car hormis tous les problèmes législatifs, il existe énormément d’autres points à régler, que cela soit au niveau de la sécurité, de la fiabilité, de l’autonomie, de la précision, des oiseaux et fils électriques, etc.

Mais avec Amazon et Google qui tirent en avant les livraisons de colis par drone, il est certain que cette technologie arrivera un jour jusqu’à nous, certainement plus rapidement que l’on pourrait le croire.

Un prototype de drone de livraison Google testé en Australie.
Un prototype de drone de livraison Google testé en Australie.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAston Martin : la nouvelle Lagonda dévoilée… par une compagnie aérienne
Article suivantGoogle retire l’Authorship de son moteur

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here